La fantasy, qu’est-ce que c’est que cette bête bizarre ?

Définition : La fantasy, c’est une histoire qui se passe dans un monde qui n’existe pas.

Est-ce qu’il y a des dragons ? Ben oui, parfois. Et parfois non.
Est-ce qu’il y a des elfes ? Si on veut en mettre, on peut. Et sinon, on n’en met pas.
Est-ce que c’est pour les enfants ? ça peut. Ou non. Il y a des romans de fantasy destinés uniquement aux adultes. Car il y a des adultes qui lisent de la fantasy, oui, oui, absolument. Peut-être même dans votre entourage.

Mais alors, ça peut être n’importe quoi, la fantasy ? Exactement.
Il y a des codes ? Non.
Enfin, si, il y a des « habitudes » du genre : le monde ressemble parfois au moyen-âge européen, ce sont souvent des romans d’aventures, ah oui, et on trouve fréquemment de la magie.
Mais en fait, beaucoup de romans de fantasy se passent de tout cela.

Harry Potter ? Bon exemple.
Star Wars ? Eh oui, c’est de la fantasy.
Le Seigneur des anneaux ? Bilbo le hobbit ? Aussi.
La croisée des mondes ? Pareil.
Percy Jackson ? Neverwhere ? Voui.
Le Trône de fer ? Evidemment.
Les chevaliers d’Emeraude ? Oui, bon, on ne va pas tous les faire non plus.

Vous voyez que vous connaissez la fantasy sans le savoir ! :)

C’est quoi, la différence avec la Science-fiction ?
La Science-fiction utilise en général un univers qui découle de notre monde, souvent dans son avenir.
Et avec le fantastique ?
Le fantastique suppose une histoire qui se passe dans notre monde réel, où survient un élément surnaturel.
Alors, Harry Potter, c’est du fantastique ! Et Star Wars, c’est de la science-fiction ! Ce n’est pas de la fantasy !
Pourquoi pas ? Un roman ou un film peu appartenir à plusieurs genres à la fois. Après tout, est-ce que ça dérange quelqu’un ?

On m’a dit que c’était toujours la même chose, la fantasy : des héros aux noms imprononçables, tous orphelins, qui découvrent qu’ils ont des pouvoirs magiques et qui se battent contre un maître des ténèbres.
Avec tout le respect que je vous dois, on vous a raconté n’importe quoi. Oh, bien sûr, vous pouvez trouver ce genre d’histoires, si c’est ce que vous souhaitez, mais il y a toutes sortes de romans de fantasy qui racontent totalement autre chose que cela.

Et vous êtes qui, vous, monsieur Beorn, pour donner cette définition ?
En tant qu’auteur, c’est ce que j’entends quand je dis que « j’écris de la fantasy », mais, bien sûr, chacun est libre d’aller chercher d’autres définitions ailleurs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s